Revue de presse: Loïc Prigent x Chloé x Vogue

« Soixante ans au présent », c’est un papier écrit par Loïc Prigent pour le Vogue Paris de Novembre.

Pour ceux qui ne connaissent pas le travail de Loïc Prigent, il a réalisé les super famous documentaires Signé Chanel, Marc Jacobs & Louis Vuitton ou encore, la géniale série The Day Before sur les coulisses des défilés. (A mater: le day before d’Isabel Marant et son dos bloqué la veille de son défilé, séquence culte)

Sa caméra filme le monde de la mode de manière intelligente et presque politique, avec un regard mi-cynique mi-attendri.

…Trêve d’analyse à deux sesterces, Loïc Prigent c’est la fouine de la mode: il arrive, je-ne-sais-comment, à montrer la véritable personnalité des individus, qui d’ordinaire font tout pour maîtriser leur image et être dans le show-off. Dans un secteur qui voudrait vendre du rêve à tout prix, il arrive à se faire oublier et tente de filmer la réalité, que ce soient les enjeux économiques et financiers (tangibles dans son reportage sur Proenza&Schouler) ou les impacts de la folie créatrice (celle de Karl Lagerfeld)

Moi je le trouve incroyable.

et bien, à l’écrit, c’est la MEME CHOSE.

Dans cet article, il détruit et reconstruit l’image que l’on a de la maison de mode Chloé, qui fête ses 60 ans cette année.

– « Chloé? C’est une nana angélique et blonde qui court dans les prés de manière évanescente  avec une robe couleur sable et un haut en satin romantique et qui boit de la tisane citronnée (après avoir couru dans les prés de manière évanescente)  » (en gros)

– « NONNNNN », nous dit Loic. « Chloé, c’est une femme forte droguée et hystérique ».

C’est fin, c’est documenté, c’est du Loic tout craché!(genre la fille qui le connait) (hey Loic, on se fait une bolée de cidre samedi?) (ouais il est breton, c’est écrit sur Google) (ouais, je fais de grosses recherches scientifiques pour ce blog)

Quelques extraits:

 » Dans le cas de Chloé, marque de l’instant s’il en est, s’assumer sexagénaire parait étrange de prime abord. Absurde. (…) Pourquoi fêter un si vieil anniversaire? »

« La marque possède zéro archive. Nada. Néant. Rien. Tout a été jeté. »

 » La femme Chloé n’est pas ce que l’on pense (…) La dernière incarnation de Chloé, très beige, très inspirée des récentes campagnes parfums, a tellement marqué les esprit qu’on pense toutes que c’est cela Chloé »

« Dans sa période Karl, elle a eu une vie très mouvementée, voire stupéfiante. Les imprimés surréalistes abondent, les couleurs, les motifs, c’est du délire! »

 » Comment faire quand on pensait être une jeune fille éternelle et romantique, alors qu’on découvre qu’on est une dame avec un extraordinaire héritage »

« Le manque d’archives donnait la liberté à tous de réinterpréter la marque, admet Claire Waight Keller »

Je vous invite à choper ce numéro 932 de Vogue Paris et à aller directement à la page 242.

IMG_0898

IMG_0899

Le portrait de Loic Prigent: http://www.lexpress.fr/styles/mode/loic-prigent-je-reverais-d-etre-une-camera-de-surveillance_1088656.html

Publicités

2 réflexions sur “Revue de presse: Loïc Prigent x Chloé x Vogue

  1. J’ai travaillé chez Chloé il y a deux mois et la maison possède des archives. D’ailleurs, chaque saison, la DA ressort des vintage pour s’en inspirer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :