Brassaï, Vogue et les années folles

Cela fait un bout de temps que je souhaitais évoquer le passionnant film de mode The September Issue. Pourquoi? The September Issue est tout simplement mon documentaire favori. Mais cette immersion dans les coulisses du magazine Vogue US – lors de la préparation du numéro le plus important, celui de Septembre – évoque tellement de sujets différents (au delà de la mode) que je ne savais comment l’aborder.

Je suis heureuse de vous en parler aujourd’hui. Un des sujets sous jacents du documentaire est le combat de Grace Coddington pour imposer une série mode appelé « 20’s » s’inspirant de la campagne automne hiver 2007 de John Galliano. Lui même s’est inspiré du photographe Brassaï.

tututututut, on revient en arrière. Avant de lire  tout ceci, cliquez sur le player. Et accrochez-vous, nous allons voyager dans le temps, entre les bistrots de Montparnasse en 1932 et les bureaux de Condé Nast à New York en 2011…

Le duo de pianistes Jean Wiéner & Clément Doucet, tiré de l’album Années Folles 

Faisons connaissance avec Brassaï. Lorsque j’ai vu qu’une rétrospective lui a été consacrée à l’Hôtel de Ville de Paris, j’ai tout de suite pensé à un article mêlant l’expo et la série mode de Grace.

J’ai donc pris mon petit métro, et admiré les photographies de cet artiste français d’origine austro-hongroise.

Ce que j’aime chez Brassaï c’est qu’il ne filme pas Paris comme une carte postale. Ce qui l’intéresse c’est l’atmosphère fantasmagorique de Paris la nuit, ce sont les pavés humides après la pluie reflétant une lumière inquiétante, si bien que l’on a l’impression d’être dans un film à suspense, sur le point d’assister à un crime. Extraits de la brochure, qui en parle mieux que moi, et vous donnera l’eau à la bouche.

« Il manifeste un goût évident pour l’épaisseur du brouillard, attend que les becs de gaz, les phares des voitures ou l’incandescence des cigarettes, seules sources lumineuses qu’il s’autorise, révèlent les sujets comme autant d’apparitions fantomatiques. (…) Il photographie les scènes de rue, les prostituées et leurs souteneurs, les malfrats des ruelles obscures, les clochards et les travailleurs de la nuit…« 

Brassa+-+-H+-ªtel-Boulevard-de-Clichy-ca-1930-32 brassai32 2712688_1_l

Grace Coddington, rédacrice en chef mode de Vogue US, est tombée amoureuse de l’esprit de la collection automne-hiver de John Galliano. Elle décide d’une série mode inspirée du livre BRASSAÏ, de Taschen. (J’ai moi-même feuilleté le bouquin, les plus belles photographies de Brassaï n’y sont pas…).

brassai1

00130m brassai4

Défilé John Galliano Prêt à Porter Automne Hiver 2007 

Je trouve cela génial de mettre en scène les vêtements autour d’une histoire, et d’une atmosphère. Les séries mode qui consistent à photographier des mannequins derrière un panneau blanc ne m’émeuvent plus.

brassai2

brassai3

On voit Grace Coddington organiser cette série, entre les refus d’Anna Wintour sur le stylisme, les pressions de l’imprimeur, et les déceptions liées à l’abandon de certaines photos qui ont mis des heures à être créées. Certaines ne seront jamais publiées.

Alors, voici le résultat. J’ai retrouvé des morceaux de cette série mode sublime sur Google Images. Selon moi, la réinterprétation des années folles de Vogue est très réussie. Néanmoins, on voit dans le documentaire que l’effet patiné de ces photographies a été rejeté par la direction de Vogue, malgré les suggestions de Grace Coddington. C’est dommage, certaines couleurs sont trop intenses. J’espère qu’elle vous plaira !

Grace Coddington 20s shoot mason8-28-09-5 meisel_je_t_aime_02 meisel_je_t_aime_03 meisel_je_t_aime_07 meisel_je_t_aime_10

0907-vo-we004.01.jpg_gallery_max

Petit cadeau: L’album patiné et sublime Années Folles. A écouter d’urgence, notamment le morceau Chopinata qui reprend le classique de Chopin avec une atmosphère jazzy.

RECAP

UN FILM: The September Issue, réalisé par RJ Cutler, 2009

UNE EXPO: Brassaï, pour l’amour de Paris, Mairie de Paris, actuellement

UN LIVRE: Brassaï, Paris, Taschen

UNE BD: Kiki de Montparnasse, Catel & José Louis Bocquet

DE LA MUSIQUE: Wiéner & Doucet, Années Folles 

xx

Publicités

Une réflexion sur “Brassaï, Vogue et les années folles

  1. Pingback: La liste de mes envies livres | INSY-PIRATIONS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :