Le bon mot de Glo

Salut mes p’tites bombes,

A quelques heures de la 39ème cérémonie des César, je vous propose en EXCLUSIVITÉ MONDIALE mes ultimes pronostics…

Si certains favoris semblent se dégager (Les filles et Adèle, à table ! #gouinophobe), d’autres catégories restent très ouvertes et laissent place à un suspense insoutenable.

Qui succèdera à Amour et Michael Haneke ? La profession distinguera-t-elle pour la deuxième année consécutive une Palme d’or ? Qui connaîtra pareil destin que Camille redouble de Noémie Lvovsky, 13 nominations pour 0 trophée ? (disons-le tout bas : La Vénus à la fourrure, Jimmy P. et Le Passé ont toutes leurs chances…)

Il s’agira par ailleurs de la toute première de Cécile de France en maîtresse de cérémonie. Pour les inconditionnels d’Antoine, rassurez-vous : vous aurez le plaisir de le retrouver en Mai prochain sur la Croisette, pour Le Grand Journal de Caunes #CYMBALES

Voici donc mes prédictions pour ce soir, avant de perdre tout crédit passé minuit…

Meilleure Actrice dans un Second Rôle

– Marisa Borini dans UN CHÂTEAU EN ITALIE

– Françoise Fabian dans LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE !

– Julie Gayet dans QUAI D’ORSAY

Adèle Haenel dans SUZANNE

– Géraldine Pailhas dans JEUNE & JOLIE

>> Françoise Fabian (« ça chante ma petite pupute ! ») et Julie Gayet (Quai d’Orsay, et plus récemment Rue du Cirque) semblent hors course, du fait de la faible consistance de leurs rôles respectifs.

Adèle Haenel et Géraldine Pailhas figurent parmi les favorites. Quant à Marisa Borini, seule nomination d’Un château en Italie, elle peut jouer les trouble-fête…

Mon choix se porte néanmoins sur Mlle Haenel : sa remarquable prestation dans Suzanne pourrait bien lui valoir la précieuse statuette, qui changerait à coup sûr la vie d’Adèle.

Haenel

Meilleur Acteur dans un Second Rôle

Niels Arestrup dans QUAI D’ORSAY

– Patrick Chesnais dans LES BEAUX JOURS

– Patrick D’Assumçao dans L’INCONNU DU LAC

– François Damiens dans SUZANNE

– Olivier Gourmet dans GRAND CENTRAL

>> Niels Arestrup en grandissime favori ; Patrick (qui, en cocu magnifique dans Les beaux jours, a refusé, mourir d’amour en Chesnais… #jemautosaoule)  et François Damiens (outré, papa outré dans Suzanne) en sérieux challengers ; et Patrick d’Assumçao, l’inconnu du scrutin.

Olivier Gourmet peut décemment rester chez lui, confortablement installé sur son canap’.

Prono : CésArestrup.

Niels

Meilleur Espoir Féminin

Lou de Laâge dans JAPPELOUP

Pauline Etienne dans LA RELIGIEUSE

Adèle Exarchopoulos dans LA VIE D’ADÈLE CHAPITRES 1 & 2

Golshifteh Farahani dans SYNGUÉ SABOUR – PIERRE DE PATIENCE

Marine Vacth dans JEUNE & JOLIE

>> Sauf cataclysme, ou acte manqué façon Vanessa Paradis en 1990, Adèle Exarchopoulos remportera le César du Meilleur Espoir Féminin. Espérons que la présence conjointe sur scène de deux comédiennes ayant récemment joué des rôles de lesbienne (outre Adèle, la maîtresse de cérémonie Cécile de France, au casting de Casse-tête) ne donne pas de mauvaises idées au CM de Canal+ Cinéma… #miaou #théâtre #du #chattelait

Exarchopoulos

Meilleur Espoir Masculin

– Paul Bartel dans LES PETITS PRINCES

Pierre Deladonchamps dans L’INCONNU DU LAC

– Paul Hamy dans SUZANNE

– Vincent Macaigne dans LA FILLE DU 14 JUILLET

– Nemo Schiffman dans ELLE S’EN VA

>> Plouf plouf, ce-se-ra-toi-qui-au-ra-le-Cé-sar-au-bout-de-trois-un-deux-trois : Pierre Deladonchamps dans L’inconnu du lac. Même si j’ai un gros faible pour Paul Bartel dans Les petits princes… Quant à Macaigne – petite star bobo du milieu, et qui m’insupporte -, son patronyme de loser a de quoi me rassurer (cf. John).

Deladonchamps

Meilleur Film de Court Métrage

– AVANT QUE DE TOUT PERDRE réalisé par Xavier Legrand produit par Alexandre Gavras

BAMBI réalisé par Sébastien Lifshitz produit par Carole Mirabello

– LA FUGUE réalisé par Jean-Bernard Marlin produit par Valentine de Blignières

– LES LÉZARDS réalisé par Vincent Mariette produit par Amaury Ovise

– MARSEILLE LA NUIT réalisé par Marie Monge produit par Sébastien Haguenauer

>> Bambi, parce qu’on ne pleure pas qu’à la fin… Et parce qu’il/elle décrochera le César, ce soir.

bambi

Meilleur Premier Film 

– LA BATAILLE DE SOLFÉRINO réalisé par Justine Triet produit par Emmanuel Chaumet

– LA CAGE DORÉE réalisé par Ruben Alves produit par Hugo Gélin, Laetitia Galitzine, Danièle Delorme

– EN SOLITAIRE réalisé par Christophe Offenstein produit par Sidonie Dumas, Jean Cottin, Laurent Taïeb

– LA FILLE DU 14 JUILLET réalisé par Antonin Peretjatko produit par Emmanuel Chaumet

LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE ! réalisé par Guillaume Gallienne produit par Edouard Weil, Cyril Colbeau-Justin, Jean-Baptiste Dupont

>> Les garçons et Guillaume, sur scène !!

Gallienne

Meilleur Film étranger

– ALABAMA MONROE réalisé par Félix Van Groeningen distribution France BODEGA FILMS

– BLANCANIEVES réalisé par Pablo Berger coproduction France NOODLES PRODUCTION (Jérôme Vidal)

– BLUE JASMINE réalisé par Woody Allen distribution France MARS DISTRIBUTION

– DEAD MAN TALKING réalisé par Patrick Ridremont coproduction France SUPERPROD (Clément Calvet, Jérémie Fajner)

– DJANGO UNCHAINED réalisé par Quentin Tarantino distribution France SONY PICTURES RELEASING FRANCE

– LA GRANDE BELLEZZA réalisé par Paolo Sorrentino coproduction France BABE FILMS (Fabio Conversi)

GRAVITY réalisé par Alfonso Cuarón distribution France WARNER BROS

>> Ça se jouera vraisemblablement entre les deux blockbusters US que sont Django et Gravity. Les 5 autres films ne font pas le poids (surtout Dead man talking qui, à l’instar de Blancanieves, ne doit sa nomination que parce qu’il est francophone). Je mise plutôt sur Alfonso Cuarón, qui a secoué la planète Hollywood, et dont le César pourrait presque éclipser la présence de Quentin Tarantino ce soir…

Gravity

Meilleure Actrice

– Fanny Ardant dans LES BEAUX JOURS

– Bérénice Bejo dans LE PASSÉ

– Catherine Deneuve dans ELLE S’EN VA

Sara Forestier dans SUZANNE

– Sandrine Kiberlain dans 9 MOIS FERME

– Emmanuelle Seigner dans LA VÉNUS À LA FOURRURE

– Léa Seydoux dans LA VIE D’ADÈLE CHAPITRES 1 & 2

>> Attention, suspense !! Il s’agit probablement là de la catégorie la plus indécise…

Outre l’imposture Seigner, toutes peuvent prétendre au précieux sésame de la meilleure actrice. Sandrine Kiberlain, Sara Forestier et Léa Seydoux devraient arriver en tête des suffrages, mais dans quel ordre ? Léa Seydoux paiera-t-elle le prix de la polémique l’opposant à Kéchiche ? Sara Forestier remportera-t-elle son 3ème César en autant de nominations ? La 7ème nomination de Sandrine Kiberlain sera-t-elle synonyme de 2ème César, le tout premier au titre de meilleure actrice ?

Prono : pas de CésArdant, car CéSara !… Je mise gros sur sa culotte porte-bonheur.

Forestier

Meilleur Acteur

– Mathieu Amalric dans LA VÉNUS À LA FOURRURE

– Michel Bouquet dans RENOIR

– Albert Dupontel dans 9 MOIS FERME

– Grégory Gadebois dans MON ÂME PAR TOI GUÉRIE

Guillaume Gallienne dans LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE !

– Fabrice Luchini dans ALCESTE À BICYCLETTE

– Mads Mikkelsen dans MICHAEL KOHLHAAS

>> Parce que Cravenne rime avec Gallienne ! (oui, avec Mikkelsen aussi, vous me direz…)

Gallienne

Meilleur Réalisateur

– Albert Dupontel pour 9 MOIS FERME

– Guillaume Gallienne pour LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE !

– Alain Guiraudie pour L’INCONNU DU LAC

– Arnaud Desplechin pour JIMMY P. (PSYCHOTHÉRAPIE D’UN INDIEN DES PLAINES)

– Asghar Farhadi pour LE PASSÉ

– Roman Polanski pour LA VÉNUS À LA FOURRURE

Abdellatif Kechiche pour LA VIE D’ADÈLE CHAPITRES 1 & 2

>> Déjà doublement Césarisé (jamais deux sans trois, donc), Palmé en Mai dernier, vainqueur du Prix Louis-Delluc et des deux principaux trophées aux prix Lumières cette année… Il fait figure d’immense favori. Seules les controverses qu’il a suscitées (conditions de tournage du film, accusations portées contre diverses personnalités du cinéma, dont Léa Seydoux) peuvent influer sur les votes de la profession, en désaccord avec l’avis d’Abdel.

Kechiche

Meilleur Film

– 9 MOIS FERME produit par Catherine Bozorgan réalisé par Albert Dupontel

– LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE ! produit par Edouard Weil, Cyril Colbeau-Justin, Jean-Baptiste Dupont réalisé par Guillaume Gallienne

– L’INCONNU DU LAC produit par Sylvie Pialat réalisé par Alain Guiraudie

– JIMMY P. (PSYCHOTHÉRAPIE D’UN INDIEN DES PLAINES) produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat réalisé par Arnaud Desplechin

– LE PASSÉ produit par Alexandre Mallet-Guy réalisé par Asghar Farhadi

– LA VÉNUS À LA FOURRURE produit par Robert Benmussa, Alain Sarde réalisé par Roman Polanski

LA VIE D’ADÈLE CHAPITRES 1 & 2 produit par Abdellatif Kechiche, Vincent Maraval, Brahim Chioua réalisé par Abdellatif Kechiche

La vie d'Adèle

C’était l’ultime récompense, c’était la first time d’ de France, et le rideau sur la scène est tombé…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :