Le Bon mot de Glo

Hello les monkeys,

Après La Planète des Singes – L’affrontement, place à un autre poids lourd du box-office US : Nos Pires Voisins, de Nicholas Stoller, carton surprise outre-Atlantique au printemps dernier, avec près de 150 millions de dollars de recettes, pour un coût de 18 millions seulement (!) #NosPasTrèsChersVoisins

QUESTION : La seule présence de Zac Efron vaut-elle le déplacement ?

zac efron

#NosPiresVoisins : Seth trop jeune pour être adulte ?

nos pires voisins affiche

Recherche Apatow ou maison : jeunes trentenaires et tout juste parents, Mac (l’excellent Seth Rogen) et Kelly (hilarante Rose Byrne) font l’acquisition d’un joli pavillon avec jardin dans un quartier résidentiel. Le couple découvre alors l’arrivée de leurs nouveaux voisins : une confrérie étudiante présidée par Teddy (notre ami Zac Efron) et Pete (notre copain Dave Franco), bien décidée à faire la fête…
Le film traite ainsi une question chère à Judd Apatow : mieux vaut-il être jeune et faire la bringue ou assumer le passage à l’âge adulte et élever sagement sa fille ?
Éternel ado attardé à travers l’ensemble de sa filmographie (En cloque, mode d’emploiFunny People ou encore C’est la fin), Seth Rogen va-t-il enfin prendre acte de son petit coup de vieux ?

Zac a dit ‘on fait la fiesta’ : tout le caractère burlesque du film réside dans le conflit de générations qui oppose Zac et le jeune couple, désireux de préserver sa tranquillité. Zac Efron révèle ainsi toute l’étendue de son potentiel comique en chef de confrérie un brin tocard, et le couple trentenaire fonctionne à merveille – la Rose/Seth du succès.

Hyper rythmé et particulièrement bien dialogué, le film brille par ses gags en tous genres, notamment les plus potaches… #InGodesWeTrust

 

seth rose

 

Ne pas copier sur … le voisin : Si l’on ne boude pas son plaisir devant le caractère régressif et grivois du film, le name-dropping à tout-va – à base de Game of Thrones, Deadwood, ou encore J.J. Abrams – peut vite devenir agaçant. Certes, il s’agit d’un grand classique du genre. Certes, ces références mainstream ravissent le cœur de cible geek, qui en est particulièrement friand. MAIS :
1 : ma culture séries est proche du néant
2 : à trop en abuser, ces ‘citations’ deviennent une facilité dont pourraient aisément se passer les films de la veine Apatow.

La réplique : Seth Rogen à Zac Efron : « Ton corps est une flèche en direction de ta b… »

abercrombie

 

Note : Seth sur 10.

C’était la dernière séquence, c’était la dernière séance, et le rideau sur l’écran est tombé…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :